En 2021 et au-delà, les cybercriminels trouveront de nouveaux moyens innovants d’attaquer les individus, leurs foyers et leurs appareils, afin de trouver une brèche dans le réseau en lequel vous avez toute confiance. La pandémie mondiale a rapidement accéléré la transition vers le télétravail, où les employés se servent du réseau de leur entreprise au-delà de la protection de son pare-feu. À leur tour, les pirates exploiteront les vulnérabilités trouvées dans les distances entre les employés, leurs appareils et le réseau de l’entreprise.

Tout au long de ces prochaines semaines, de Panda, une marque de WatchGuard, nous vous détaillerons nos prédictions pour 2021 et vous exposerons les moyens de vous protéger efficacement et sur le long terme.

PRÉDICTION #4

Les chargeurs de voitures intelligentes seront de plus en plus piratés

Les voitures intelligentes deviennent toujours plus technologiques, et de plus en plus de fabricants lancent de nouveaux modèles chaque année. Les chercheurs en sécurité et les cybercriminels s’y intéresseront davantage. Bien que nous ayons vu de nombreuses recherches intéressantes sur la sécurité des voitures intelligentes ces dernières années, il n’y a pas eu de piratage majeur depuis un certain temps. En 2021, nous pensons qu’une attaque majeure de voitures intelligentes se produira, et que le hacker utilisera leurs chargeurs intelligents pour le faire.

À l’instar des chargeurs pour nos téléphones mobiles et autres appareils connectés, les câbles de recharge de voiture intelligente transportent plus que de l’énergie. Bien qu’ils ne transfèrent pas les données de la même manière que les chargeurs de téléphone, les chargeurs de voiture intelligents ont des composants transportant des données qui les aide à gérer la sécurité de la charge. Dans le monde des téléphones mobiles, des chercheurs et des pirates ont prouvé qu’ils pouvaient créer des chargeurs qui piègent toute personne qui s’y branche.

Nous nous attendons à voir des experts en sécurité trouver des vulnérabilités similaires dans les composants de recharge des voitures intelligentes, qui pourraient au minimum empêcher l’alimentation et l’utilisation de votre voiture. Si cela est prouvé, une attaque comme celle-ci pourrait même entraîner un ransomware qui empêche votre voiture de se recharger jusqu’à ce que vous payiez.

Le piratage des voitures connectées a déjà commencé

Alors qu’elles sont en plein boom, les pirates informatiques ont flairé la bonne affaire : plus il aura de voitures connectées, plus ils auront de chance de dérober des données ou d’activer et désactiver les commandes à distance.

Car en effet, ces voitures sont de véritables ordinateurs qui communiquent avec des serveurs et bientôt avec les autres véhicules proches. Ce sont autant de passerelles vers le vol de données et la prise de contrôle à distance de la voiture.

D’ici 2023, pas moins de 775 millions de véhicules privés seront connectés, de quoi faire trembler de peur les concepteurs qui doivent obligatoirement penser chaque élément du véhicule en gardant la cybersécurité en tête.

Plus la technologie avance, plus nous voyons émerger des « incidents », comme à Chicago il y a quelques mois, où une centaine de voitures de luxe ont été volées grâce à un piratage de l’app Car2Go de Daimler.

Le plus dangereux à terme, c’est qu’un pirate s’en prenne physiquement aux conducteurs car, en trouvant une faille de sécurité dans un véhicule, on peut prendre le contrôle de toutes les voitures du même modèle. Imaginez toutes les voitures du même modèle freiner brutalement sur l’autoroute par exemple.

Pour réagir à ces piratages et fournir au grand public des véhicules fiables, les constructeurs font appel à des hackers éthique ou « hackers blancs », qui se chargent de trouver les failles de sécurité afin de pouvoir y remédier.

A terme, les voitures connectées seront considérées comme des objets connectés comme les autres, avec un logiciel qui scannera en permanence l’appareil pour prévenir toute infiltration.

En ce qui concerne les fameuses bornes de recharge, il va sans dire qu’elles feront l’objet d’une grande attention à l’avenir.