Vous êtes dans : Panda Security > IT Security for Business > support > Support Products Panda Security
Virus

Autres types de logiciels malveillants 

D’autres types de menaces sont classées parmi les logiciels malveillants traditionnels : les virus, les rootkits, les adwares, les cookies, les exploits, les numéroteurs…

Rootkits

Ces programmes sont conçus pour dissimuler des objets sur les ordinateurs : des processus, des fichiers ou des entrées de registre Windows, par exemple. Ce type de logiciel n’est pas malveillant en lui-même mais il peut être utilisé à des fins malveillantes : les pirates s’en servent pour dissimuler leurs traces sur les systèmes infectés. Certains logiciels malveillants utilisent des rootkits pour cacher leur présence sur l’ordinateur.

En 2005, sont apparus les premiers codes malveillants utilisant des rootkits pour ne pas se faire détecter (sous la forme de techniques et outils internes ou externes). Des bots, des adwares et des spywares ont intégré ces techniques dans leur code, une tendance qui est en pleine croissance.

Ces programmes cadrent parfaitement avec la dynamique actuelle du cybercrime : la furtivité est une qualité essentielle pour les logiciels conçus pour générer illégalement de l’argent. Et les rootkits permettent justement aux logiciels malveillants de se cacher sur les ordinateurs et rester plus longtemps sans se faire détecter.

Exploits

Technique ou programme consistant à exploiter une faille de sécurité - ou vulnérabilité - dans un logiciel, un système d'exploitation ou un protocole de communication donné.

Ces failles de sécurité peuvent entraîner un fonctionnement anormal du programme dont les pirates profitent pour exécuter à distance un code malveillant sur les ordinateurs de leurs victimes, lancer des attaques par déni de service, divulguer des informations confidentielles, autoriser une escalade de privilèges, etc.

Adwares

Les adwares, ou logiciels publicitaires, affichent des publicités promouvant des produits et services  proposés par les créateurs de ces programmes ou leurs associés. Les adwares peuvent être installés de diverses façons, souvent sans le consentement de l’utilisateur. Parfois, c’est l’utilisateur qui l’installe mais généralement sans avoir connaissance de ses fonctionnalités publicitaires.

La classification de ce type de programme est controversée. Certains considèrent les adwares comme un type de spyware. Ce rapprochement ne se justifie que dans une certaine mesure car les adwares ne sont pas utilisés à des fins criminelles mais de promotion de produits et services. Ces logiciels publicitaires ne recueillent pas d’informations bancaires sur les utilisateurs mais les pages web visitées, les favoris, etc.

Numéroteurs

Les numéroteurs sont des logiciels qui essaient de lancer une connexion téléphonique via un numéro de téléphone surtaxé.

Les numéroteurs n’affectent que les ordinateurs qui utilisent un modem bas débit pour la connexion à Internet. Ils modifient les paramètres du fournisseur d’accès à Internet et remplacent le numéro normalement utilisée pour la connexion par un numéro à tarification surtaxée.

Ce type de malware a considérablement diminué au fur et à mesure de l’abandon des modems à bas débit.

Cookies

Les cookies sont des petits fichiers textes qui sont stockés sur l’ordinateur par le navigateur Internet lorsque l’utilisateur visite des sites web. Les cookies stockent des informations pour plusieurs raisons : cela peut être pour personnaliser les pages web, pour recueillir des informations démographiques sur les visiteurs, pour réaliser des statistiques sur l’affichage des bannières publicitaires, etc.

Par exemple, lorsqu’une personne visite régulièrement un site web, le cookie peut mémoriser le nom d'utilisateur et le mot de passe qu’il a utilisé pour se connecter au site.

Les cookies ne constituent pas un risque de sécurité en eux-mêmes mais leur utilisation malveillante par un autre logiciel peut représenter un danger pour la confidentialité des utilisateurs. En effet, les cookies peuvent être utilisés pour créer des profils avec des informations que l’utilisateur n’a pas conscience de divulguer puis pour les envoyer à des tiers.

Comment pouvez-vous vous protéger ?

Pour vous protéger contre ce type de menaces, nous vous donnons quelques conseils :

  • Ne téléchargez rien depuis des sites web inconnus ou d’apparence suspecte.
  • Soyez vigilant avec les téléchargements effectués depuis les réseaux de peer-to-peer.
  • Gardez votre programme antivirus à jour. Si vous n’avez pas d’antivirus, vous pouvez installer une solution Panda Security pour vous apporter une protection complète contre ces menaces.
  • Effectuez une analyse gratuite de votre ordinateur pour vérifier s’il n’est pas infecté par un malware.